Politique Générale

Arthur Bertrand Piri donne la raison de la pénurie des produits pétroliers en Centrafrique


Arthur Bertrand Piri donne la raison de la pénurie des produits pétroliers en Centrafrique

Cette conférence de presse a pour objectif d’informer la population centrafricaine sur les causes des longues files d’entente devant les quelques points de vente des hydrocarbures à Bangui.
 
Le ministre Arthur Bertrand Piri a précisé dans son mot introductif que cet afflux devant les stations de service de Tradex et Green-Oil  vient d’importateur Neptune Oil RCA qui a l’exclusivité d’importer le carburant en République Centrafricaine
 
Neptune Oil RCA a un mandat d’importation des hydrocarbures jusqu’en 2030, elle a assez des produits pétroliers au dépôt du port Kolongo ravitaillé à 80% à partir de la République Démocratique du Congo, et à 20% en provenance du Cameroun a-t-il expliqué.
 
« Nous utilisons ces 80% à partir du mois de juin jusqu’au mois de décembre, et les 20% couvre les autres mois » a indiqué le Ministre Arthur Bertrand Piri.
 
Selon lui, le problème vient du fait d’un contentieux entre la société Total Energie et ses fournisseurs d’une part, et entre elle et la Banque BGFI d’autre part.
 
Il a noté que la société Total Energie qui venait d’être remplacée par la société Tamoil RCA, a laissé d’énormes dettes et cela n’a pas permis à la nouvelle société de s’acquitter de son devoir qui est celui d’acheter et de vendre les hydrocarbures aux populations.
 
« Tamoil RCA a pris des produits auprès de Neptune Oil RCA à hauteur de plus de 2 milliards de franc CFA, et n’a pas payé.  Neptune Oil RCA a refusé de livrer des produits à cette nouvelle société Tamoil RCA, il ne reste que Tradex et Green oil, voilà ce qui justifie cette pénurie » a-t-il articulé.
 
Entre temps, le ministre Arthur Bertrand Piri a d’ores et déjà demandé à la société Neptune oil et Tamoil RCA de s’assoir autour d’une table pour trouver un compromis afin que les stations-services de cette dernière soient opérationnelles dans un bref délai.
  
Rappelons que les autres sociétés comme Tradex, Green-oïl et saprd oïl continuent de distribuer le carburant auprès de la population
 
 
 

This post was originally published on AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui