Politique Générale

La COMNAT-ALPC de plus en plus prête des autorités locales


La COMNAT-ALPC de plus en plus prête des autorités locales

L’objectif de cet atelier consiste d’une part à inciter la population à remettre les armes et les munitions qu’elle détienne pendant les différentes crises que le pays a connu et pousser d’autre part les autorités locales à donner leur ressenti à travers des propositions concrètes pour aider  la Commission Nationale de la Lutte contre la Prolifération des Armes Légères et de Petit Calibre à peaufiner la stratégie du nouveau plan national.
 
Le Lieutenant-colonel Sosthène Gaétan Saramandji précise que pour cet atelier, il y aura trois grande thématiques qui seront  débattues ; la première thématique concerne « l’état des lieux des armes légères et de petit calibre en République Centrafricaine », ensuite la seconde thématique gravitera autour de la question du « processus de remise d’armes » et la dernière est la « synthèse de la loi 20.021 portant sur le régime général des armes classiques, leurs pièces, composantes et munitions ».
 
Notons que cet atelier organisé par la Commission Nationale de la Lutte contre la Prolifération des Armes Légères et de Petit Calibre (COMNAT-ALPC) intervient dans un cadre de sensibilisation qui se poursuivra dans les arrondissements du 2ème et 8ème.

This post was originally published on AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui