Politique Générale

Le Ministère du Commerce sensibilise le secteur privé sur les instruments de la ZLECAF


Le Ministère du Commerce sensibilise le secteur privé sur les instruments de la ZLECAF

Le mobile de cet atelier vise à informer et à familiariser la communauté d’affaires notamment du secteur privé de la République Centrafricaine sur les différents instruments opérationnels de la ZLECAF comme les concessions tarifaires ZLECAF et le livre tarifaire de la ZLECAF ; l’initiative du commerce guidé ; le hub de la ZLECAF ; le mécanisme de l’élimination des barrières non tarifaires et le fonds d’ajustement de la ZLECAF.
 
Le responsable du département du Commerce et de l’Industrie, Thierry Patrick Akoloza, a précisé dans ses propos liminaires que la Zone de la Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAF) s’est imposée comme une lueur d’espoir et de progrès pour l’Afrique ouvrant une nouvelle ère d’intégration économique et de prospérité partagée.
 
Il poursuit en indiquant cependant que l’intégration économique de notre pays au sein de cet espace ne doit pas être simplement un vain mot, ou tout au moins un concept abstrait. C’est une vision tangible qui a de profondes implications pour le cœur et l’esprit de bon nombre de citoyens centrafricains.
 
« Grâce à la ZLECAF, nous avons le rêve de diversifier notre économie, de promouvoir les chaines de valeur nationales et régionales, d’encourager l’exportation de nos produits et, conséquemment, de réduire notre dépendance a l’égard des marches extérieurs avec le risques qu’ils comportent. En adoptant l’esprit du commerce intra-africain, nous stimulons l’industrialisation, allons renforcer la productivité agricole et améliorer le niveau de vie de notre population » a conclu le Ministre Thierry Patrick Akoloza.
 
Signalons que la ZLECAF est une grande zone de libre-échange an monde regroupant cinquante-cinq pays de l’Union Africaine et huit pays des Communautés Economiques Régionales dont l’objectif principal est de créer un vaste marché commun et stimuler considérablement le commerce intra-africain.

This post was originally published on AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui